TEAM BUILDING DES MAGISTRATS ET DES GREFFIERS DES POLES ANTI-CORRUPTION (PAC) ANTANANARIVO ET MAHAJANGA

Renforcement de la cohésion, échanges et partage des bonnes pratiques entre les Magistrats et entre les Greffiers des PAC Antananarivo et Mahajanga
Les participants au Team Building des Magistrats et des Greffiers des PAC Antananarivo et Mahajanga dirigé par Mme RATIARAISOA Harimahefa, Coordonnatrice...
Les participants au Team Building des Magistrats et des Greffiers des PAC Antananarivo et Mahajanga dirigé par Mme RATIARAISOA Harimahefa, Coordonnatrice Nationale des PAC à l’Hôtel KAVITAHA Ampefy
Les Magistrats et les Greffiers des PAC Antananarivo et Mahajanga ont participé au Team Building organisé par la Direction de Coordination Nationale des Pôles Anti-Corruption (PAC) dirigé par la Coordonnatrice Nationale des PAC les 27, 28 et 29 octobre 2021 à l’Hôtel KAVITAHA Ampefy. Cet Atelier a été réalisé grâce à l’appui financier du Projet GOUDMADA du PNUD sur financement du PBF. Les objectifs fixés ont été :
• Faire le bilan du fonctionnement des PAC opérationnalisés à travers deux points essentiels : l’éthique et la déontologie et la performance,
• Définir les perspectives à Court Terme et à Moyen Terme,
• Faciliter les échanges d’expériences et le partage des bonnes pratiques entre les Magistrats et entre les Greffiers des PAC.
• Renforcer la cohésion interne des Magistrats et Greffiers des PAC pour réaliser ensemble les défis et les objectifs fixés,
• Définir et élaborer le Plan de Travail Annuel (PTA) 2022 de la DCN et des PAC
Des travaux de groupe ont été effectués axés sur les points suivant :
• « la politique pénale des PAC-les relations avec les OPJ et les auxiliaires de la justice-la sécurité personnelle des membres des PACs »,
• « les interventions-les relations avec les collègues extérieurs-DLC et les représentants des EPIC et EPA », « les standards de service-la mise à disposition/les corvées extérieures-la saisie, gel et confiscation »,
• « l’ordre de poursuite-le ratio Condamnés/Prévenus (70/30)-le suivi des détentions (expiration de fait)-la prescription de l’action publique ».
Les restitutions de chaque groupe de travail ont permis de faire les états des lieux, relever les problèmes et difficultés rencontrés et trouver des solutions sur les différents points traités.