EMISSION SPECIALE DU SAC SUR REAL-TV

Emission spéciale du SAC sur la proposition de modification de la loi n°2016-021 du 22 aout 2016 sur les PAC
(De gauche à droite) : M. Lamina Boto Tsara Dia, Directeur Général du Samifin, Mme Sahondra RABENARIVO, Présidente du CSI, Mme Harimahefa RATIARAISOA,...
(De gauche à droite) : M. Lamina Boto Tsara Dia, Directeur Général du Samifin, Mme Sahondra RABENARIVO, Présidente du CSI, Mme Harimahefa RATIARAISOA, Coordonnatrice Nationale des PAC et M. Laza Eric Donat ANDRIANIRINA, Directeur Général du BIANCO
Dans le cadre d’une proposition de modification de la Loi n°2016-021 du 22 aout 2016 sur les PAC et sur l’initiative du Député d’Ampanihy IDEALSON , le Système Anti-Corruption (SAC) composé du CSI, du BIANCO, du Samifin et du PAC, s’est exprimé sur la chaine de télévision REAl-TV dans la soirée du 10 septembre 2020.
Ce dernier, au cours de l’émission, a évoqué son souci sur un éventuel changement de la loi sur le fond et particulièrement sur trois points : l’abrogation des articles 19 et 20 énumérant les infractions financières et économiques relevant de la compétence du PAC, la suppression de la mesure de confiscation avant condamnation et la réduction du mandat du coordonnateur national et des membres du PAC.
S’adressant particulièrement aux autorités étatiques, aux parlementaires, au public et aux partenaires financiers et techniques, le SAC a présenté ses argumentaires. L’adoption de la proposition de loi par les parlementaires constituerait un recul de la LCC avec des impacts négatifs sur la considération de la Nation au niveau international.